Le dur métier de belle-mère

Publié le par Kalouette

Nan rêvez pas je ne vais pas étriller ma belle-mère sur mon blog.

Déjà elle accepte de garder mon fils régulièrement la nuit, et rien que pour ça je la porte aux nues je l’aime et je l’adore, alors bon soyons clairs le premier qui dit du mal de ma belle-mère je lui envoie Louloo en pension une semaine, juste pour rigoler.

Cette clarification faite, venons en au fait, à savoir ma toute jeune carrière de belle-mère.
Il faut bien le dire, avant d’avoir un gendre, j’étais une belle-mère parfaite.
Cool, sympa, spirituelle et pleine d’humour. Je n’exigeais même pas qu’on rie de mes blagues, c’est dire ma très grande magnanimité.
J’étais un tout petit peu plus chatouilleuse sur la qualité de ma cuisine, mais bon une belle-mère digne de ce nom se doit d’avoir quelques défauts, sinon elle écrase tout de sa perfection, et ça c’est jamais bon pour l’avenir d’un couple.

En plus, là où vraiment j’avais fait fort, c’est que j’avais trouvé le garçon parfait pour mon amour de fille, à savoir, FuturGendre (ainsi que je l’ai subtilement surnommé), le fils de MagicTapu.
FuturGendre, mignon, gentil, poli, sensible, partageur, un poil bavard mais juste comme il faut, bref…
Ma fille, avec son sens inné de la contradiction, a décidé de ne pas profiter des conseils avisés de sa maman, et s’est choisi un amoureux dans sa classe.
Le jeune homme, dont nous tairons le prénom afin de garantir son anonymat (il vous suffira de savoir qu’il porte le même prénom que de nombreux rois de France, dont un au funeste destin vers 1793, mais je ne vous en dis pas plus ce serait abusé) et que nous appellerons donc Alphonse, est blond avec des cheveux un petit peu verts.
Déjà je sais pas pour vous, mais moi ça me fait super envie…

Ensuite Alphonse a visiblement un vocabulaire très fourni et imagé, qui plie en deux de rire notre Mini-Kalouette toujours avide de nouvelles expériences lexicales.
Hum…

Mais le pire, le pire, ce qui fait que ma coolitude naturelle s’abîme dans les affres de la rigidité belle-maternelle, c’est que le jeune homme a un doudou.
Et pas n’importe quel doudou s’il vous plait.

Oui, mesdames messieurs, l’amoureux de ma fille a choisi pour doudou : un slip.

Et Mini-Kalouette qui m’annonce ça avec des étoiles dans les yeux.

Alors vous voyez, Alphonse et moi j’ai peur que ça ne colle jamais.
Je me vois très bien rencontrer les parents d’Alphonse lors d’une cérémonie officielle, faire des courbettes et des sourires, et ne pouvoir penser qu’au slip du délit, qu’ils ont laissé leur fils emporter à l’école…

Pour la peine MagicTapu vient avec son amour de fils passer 4 jours à la maison pour le week-end prolongé, on va tâcher de remettre les choses à leur place.

Un slip, je vous jure…




Publié dans Mini-Kalouette

Commenter cet article

marie 06/11/2008 21:03

Oui, parfaitement, onfesté. On infeste, donc c'est onfesté.Depuis quand tu n'aimes plus mes neologismes de mecs, toi?

julia 05/11/2008 21:30

c'est gentil marie (si tu savais les lapsus de mecs que je fais... celui la est tres soft :D)merci capu (ahahahaaaaah mel, tu fais moins la fiere maintenant que y'a de la competition tu vas mieux la tenir te fille)

Kalouette 06/11/2008 07:44


ah ah
oui mais moi je vais l'avoir sous la main le gendre, tu vas voir comment je vais le convaincre que ma fille est la mieux ça va pas trainer


marie 05/11/2008 19:27

Julia, tu as donc pleinement ta place sur ce blog onfesté de gens qui font des lapsus de mecs.

Kalouette 06/11/2008 07:44


onfesté?
ça fait peur :p


MagicTapu 05/11/2008 16:27

ahhh je me disais aussi que c'était bizarre ce que tu écrivais :opje transmets à mon fils chéri, les propositions de tes si charmantes filles.

julia 05/11/2008 16:15

rho :D :D j'ai voulu dire en "matiere de mec" et pas "en matiere de merde"J'ai pas les yeux en face des trous aujourd'hui :D .Mais on rit pas trop fort les filles, j'ai 5 enfants, je manque de sommeil ...

Kalouette 06/11/2008 07:44


si si jte jure on rit tres tres fort